Ressources

La mise en commun et la diffusion de ressources critiques sont nécessaires à l’empuissancement politique.Ci-dessous la bibliographie participative des luttes contre l’urbain.Pour étoffer les listes, envoyez par mail à reprenonslaville@riseup.net vos propres ressources.

L'URBAIN

Droit à la ville, droit au logement, gentrification, squat, vivre et se loger différemment, techniques et modes de vie relatifs auxvilles, etc.

  • Alia Bengana – Béton, la fin d’une ère?

    “L’un des points faibles du béton armé est la réduction considérable de la durée de vie des bâtiments. Alors que les bâtimentsen pierre ont toujours été des carrières où puiser pour les constructions futures, nos bâtiments en béton sont le plus souventrasés au bout de 50 ans.”
  • Marc Berdet – Fantasmagorie du capital. L’invention de la ville marchandise
  • Allain Cluzet – Mégalopoles. Malades de la globalisation
  • Conseil Nocturne – Habiter contre la métropole
  • Guillaume Faburel – Métropoles Barbares

    “La surenchère en matière d’infrastructures de transports, par exemple, accroît la valeur immobilière des espaces desservis, entraînant un tri accéléré des populations que le refus “social-libéral” de toute véritable maîtrise foncière, de toute mise au pas de la spéculation immobilière et de toute réglementation stricte et suivie des prix des logements – sans parler de leur réquisition– rend inévitable et de plus en plus massif.”
  • Guillaume Faburel – Pour en finir avec les grandes villes

    “À l’échelle planétaire, les villes, qui ne représentent que 2% de la surface émergée, sont d’or et déjà responsables de 70% des déchets, de 75% des émissions de gaz à effet de serre, de 78% de l’énergie consommée ou encore de 90% des polluants émis dans l’air.”
  • Jean-Pierre Garnier – Les Habits verts de l’urbanisme capitaliste (conférence) & un capitalisme festif, l’espace public réenchanté(article)
  • Laurent Guidetti – Révolution Territoriale

    “L’urbanisation ne vise pas le “vivre ensemble”. Le territoire est un bien de spéculation, une marchandise comme une autre.”
  • Anselm Jappe – Béton, arme de construction massive du capitalisme

    “Au centre des nouveaux modes de bâtir, dans la théorie comme dans la pratique, se trouve l’habitation de masse. Pour lapremière fois dans l’histoire, l’architecture ne s’adresse plus seulement aux classes dominantes, mais aussi, et principalement,aux dominés. On se tromperait toutes fois lourdement en croyant y voir une forme d’ “émancipation” ou de “promotion” desclasses polulaires – il s’agit uniquement d’une modernisadion des taudis.”
  • Attila Kotanyi – Contre l’Urbanisme
  • Attila KotanyLaboratoire d’urbanisme insurectionnel – https://laboratoireurbanismeinsurrecti onnel.blogspot.com/i – Contre l’Urbanisme
  • Attila KoHenri Lefebvre – Le Droit à la Villetanyi – Contre l’Urbanisme
  • Thierry Paquot – Désastre urbain, les villes meurent aussi
  • Thierry Paquot – Mesure et démesure des villes
  • Sébastien Thiery – Après la ville, regard sur l’imaginaire de la métropole
  • Raoul Vaneigem – Programme élémentaire pour un bureau d’urbanisme unitaire
  • Raoul Vaneigem – ProMax Weber – La Villegramme élémentaire pour un bureau d’urbanisme unitaire

LA TERRE

Droit à la ville, droit au logement, gentrification, squat, vivre et se loger différemment, techniques et modes de vie relatifs auxvilles, etc.

  • L’Atelier Paysan – Reprendre la terre aux machines

    “L’arrivée du tracteur dans les fermes est aussi celle de l’endettement et de l’intégration de l’agriculture à l’industrie. La fascination pour la puissance et l’évidence de ses bienfaits économiques empêchait de voir ce qui pouvait et allait advenir : la transformation de l’agriculture elle-même en une industrie extractiviste, simple pourvoyeuse de matières premières et débouchémajeur pour les industries pétrochimiques.”

    “Nous avons à reprendre à l’industrie toute l’agriculture et toute l’alimentation. Ça ne sera pas simple, il va falloir beaucoupexpérimenter et se confronter. Mais parions qu’en définitive, quelles que soient les difficultés et les embuches, ça ne pourra jamais être pire que déléguer nos vies et notre subsistance aux machines.”
  • Jérome Baschet – Basculments
  • Marielle Macé – Nos cabanes

    “Faire des cabanes : imaginer des façons de vivre dans un monde abîmé. Trouver où atterir, sur quel sol rééprouvé, sur quelleterre repensée, prise en pitié et en piété. Mais aussi sur quels espaces en lutte, discrets ou voyants, sur quels territoires défendus dans la mesure même où ils sont réhabités, cultivés, imaginés, ménagés plutôt qu’amménagés.”
  • Pablo Servigne – Nourrir l’Europe en temps de crise

    “Il ne s’agit pas de rendre le système alimentaire actuel “résistant” au changements, ni de l’aménager pour le faire survivre leplus longtemps possible. Au contraire, il faut accepter de transformer radicalement (à la racine) sa structure interne pour qu’ilpuisse s’adapter à un “nouvel environnement”. Cette euphémisme désigne principalement la fin des énergies fossiles, un climat très agressif et des écosystèmes détruits. Autrement dit, les systèmes alimentaires qui survivront dans cet environnementn’auront absolument rien à voir avec le système industriel actuel.”
  • Socialter – Hors-série 9 : Renouer avec le vivant
  • Strahawk – Quel monde voulons-nous ?

THEORIE POLITIQUE

Démocratie, communs, féminisme, etc.

  • Ballast – www.revue-ballast.fr
  • Janet Biehl – Le municipalisme libertaire
  • Murray Bookchin – Qu’est-ce que l’écologie sociale ?
  • Murray Bookchin et Marin Schaffner – L’écologie sociale. Penser la liberté au-delà de l’humain
  • Pierre Dardot et Christian Laval – Le commun & La nouvelle raison du monde, essai sur la société néolibérale
  • Virgine Despentes – King Kong théorie
  • Rosa Hartmut – Aliénation et accélération, vers une critique de la modernité tardive

    “Dans la modernité, les acteurs sociaux ressentent de manière croissante qu’ils manquent de temps et qu’ils l’épuisent. C’estcomme si le temps était perçu comme une matière première consommable telle que le pétrole et qu’il deviendrait, par conséquent,de plus en plus rare et cher.”
  • David Harvey – Géographie de la domination. Capitalisme et producation de l’espace
  • Geoffroy de Lagasnerie – Sortir de notre impuissance politique

    “Nous devons faire attention à ne pas nous situer, toujours, par rapport à l’Etat pour au contraire essayer de le surprendre,d’imposer notre propre rythme, de l’attaquer là où il se s’y attend pas, de faire émerger des thèmes auxquels il ne pense pas…Le mouvement social doit parvenir à instaurer sa propre temporalité politique.”
  • Fatima Ouassak – La puissance des mères. Pour un nouveau sujet révolutionnaire
  • Pierre Sauvetre – Le commun contre l’Etat Néolibéral
  • Françoise Vergès – Une théorie féministe de la violence. Pour une politique antiraciste de la protection

    “Les politiques publiques obéissent, pour le géographe Yves Raibaud, à “des codes normatifs masculins” mais aussi sociaux etraciaux. La violence que l’architecture des villes normalise, naturalise, ne peut être abolie par une recrudescence de la policemilitarisée et de la surveillance. La ville doit être réappropriée par celles et ceux qui en ont historiquement été excu.es, pour enfaire des villes bourgeoises, hostiles et inhospitalières.”

DIVERSITÉ DES TACTIQUES

  • Peter Gelderloos – Comment la non-violence protège l’Etat
  • Aric McBay – Full spectrum resistance

RÉPRESSION

Culture de la sécurité, sécurité informatique

  • TuTORiel tails – infokiosques.net/spip.php?article1726
  • Guide d’auto-défense numérique – https://guide.boum.org/

Exemples

Ressources visuelles

Stickers

Affiches & Flyers

Bannières

Logos